L’assurance est-elle obligatoire pour utiliser une trottinette électrique ?

publié par Stephane
0 commentaire
Faut-il assurer une trottinette électrique ?

La trottinette électrique est depuis quelques années un moyen de déplacement très populaire dans les grandes villes. Elle est particulièrement appréciée pour ses avantages en matière de mobilité. En effet, l’engin est facile à manipuler et à transporter au quotidien. La trottinette est par ses caractéristiques un véhicule passe-partout qui permet de se déplacer à une certaine vitesse et dans un confort optimal. Avec les voitures et les motos qui nécessitent une assurance, bon nombre d’utilisateurs de trottinettes s’interrogent sur l’utilité de souscrire à une assurance. Découvrez dans cet article si l’utilisation d’une trottinette électrique nécessite une assurance.

Doit-on souscrire à une assurance pour une trottinette électrique ?

Bon nombre de personnes s’interrogent sur l’obligation de posséder une assurance pour une trottinette électrique. Il faut savoir que la trottinette électrique est un engin qui figure dans la catégorie des EDPM (Engins De Déplacement Personnes Motorisés). En ce sens, son utilisation nécessite une assurance comme avec les automobiles et les motocycles. Celle-ci n’exige pas pour autant un permis de conduire. Toutefois, cette couverture peut se présenter comme une simple assurance avec la responsabilité civile.

Lorsque vous devenez propriétaire d’une trottinette électrique, vous devez donc vous conformer à cette exigence. Seulement, ce type d’assurance propose la couverture pour les éventuels accidents corporels dont vous pourriez faire l’objet. Il n’intègre pas les dommages liés à votre engin. La simple assurance avec responsabilité civile s’impose à tous les utilisateurs réguliers de trottinettes électriques, qu’ils soient propriétaires ou non. C’est par exemple le cas avec les trottinettes en libre-service.

Par ailleurs, si vous êtes propriétaire de votre trottinette, les choses sont un peu différentes. Vous pourriez souscrire à des assurances plus spécifiques. 

Faut-il assurer une trottinette électrique ?

Quels sont les types d’assurances pour trottinette électrique ?

La plupart des assureurs proposent désormais sur le marché des contrats spécifiques pour les EDPM. Ceux-ci sont pensés pour la couverture des :

  • Risques de vol ;
  • Dommages non corporels ;
  • Dommages à la trottinette ;
  • Etc.

En effet, il suffira d’un mauvais calcul ou d’une rencontre fâcheuse avec un pilier pour que des dégâts soient causés. Un contrat d’assurance pour trottinette électrique est similaire à celui des autres EDPM comme le vélo électrique, l’hoverboard ou le skate électrique.

Il est important de savoir que la trottinette électrique présente une vitesse maximale de 25 km/h. Si vous faites l’objet d’un accident pendant que vous dépassez cette vitesse, alors vous ne pourrez pas bénéficier d’une indemnisation.

Compte tenu des risques que présente l’utilisation d’une trottinette électrique, une assurance simple avec la responsabilité civile peut ne pas être suffisante. Il faudra peut-être ajouter un contrat d’assurance spécifique pour bénéficier des protections qui vous seront utiles. Toutefois, avec l’investissement que constitue l’achat d’une trottinette électrique, vous pourriez ne pas disposer du budget nécessaire pour supporter les cotisations de votre assurance spécifique. Le choix d’une assurance simple implique d’avoir conscience de la couverture et des insuffisances. 

Quel est le coût d’une assurance pour trottinette électrique ?

La responsabilité civile est obligatoire pour toute personne qui utilise une trottinette électrique, qu’elle soit propriétaire ou non. Elle constitue l’assurance minimale et implique un faible coût qui varie selon la compagnie d’assurance. En cas de manquement, vous pourriez écoper d’une amende de 500 euros lors d’un contrôle. Le montant peut monter jusqu’à 3 750 dans le cas d’un accident.

Pour l’assurance spécifique, le prix varie en fonction de l’assureur, mais oscille généralement entre 5 et 15 euros. Le niveau de remboursement peut aussi varier en fonction du type de dommages causés. Vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance pour décortiquer les offres, comprendre leur fonctionnement et trouver celle qui vous correspond. 

Articles similaires

5/5 - (3 votes)

Laissez un commentaire