Faut-il assurer sa moto chez l’assureur auto ?

publié par Stephane
0 commentaire
Faut-il assurer sa moto chez son assureur auto ?

En France, la circulation sur la voie publique est soumise à des réglementations strictes pour garantir la sécurité des usagers. Ainsi, il est impératif de détenir une assurance auto en règle pour tout véhicule, qu’il s’agisse de voitures, de motos ou de scooters.

Qu’est-ce qu’une assurance auto ?

Une assurance auto assure la protection d’un véhicule en cas d’accident ou de sinistre. Elle offre une couverture financière pour les dommages corporels infligés à des tiers ainsi que pour les dégâts matériels causés aux véhicules impliqués. Les contrats d’assurance auto proposent différentes options de couverture selon les besoins et les préférences de l’assuré. Avec l’assurance auto chez Groupama par exemple, vous bénéficiez d’un large éventail de choix, vous permettant de sélectionner la formule idéale en fonction de vos besoins en matière de sécurité routière.

Assurer sa moto pour une protection adéquate

Pour les véhicules à deux roues, une assurance moto est indispensable pour être en conformité avec la loi. Les scooters, quant à eux, relèvent de la même exigence. Conformément à l’article L 211-1 du Code des Assurances, tout conducteur de moto doit être assuré avant de circuler sur la voie publique.

Quels sont les différents types d’assurance moto ?

Pour assurer sa moto, plusieurs formules sont proposées par les compagnies d’assurance, chacune offrant des niveaux de garantie variés. Voici les principales options :

  • L’assurance moto au tiers ;
  • L’assurance moto intermédiaire ;
  • L’assurance moto tous risques.

L’assurance moto au tiers

Il s’agit de la formule de base obligatoire, qui couvre la responsabilité civile en cas de dommages causés à des tiers. Cependant, elle ne protège pas le souscripteur de ce contrat contre les dommages personnels ou matériels qu’il pourrait subir.

L’assurance moto intermédiaire

Cette formule comprend les garanties de l’assurance au tiers ainsi que d’autres protections telles que le bris de glace, les catastrophes naturelles, l’incendie ou le vol. Elle offre une couverture plus étendue que l’assurance au tiers classique.

L’assurance moto tous risques

Cette formule offre une couverture optimale, incluant le remorquage en cas de panne ou d’accident, la protection du conducteur en cas d’accident ou de décès, ainsi que diverses garanties supplémentaires comme le prêt de guidon, la garantie valeur à neuf et la garantie équipement de moto. Bien que complète, cette assurance est également la plus coûteuse.

L’assurance moto tous risques

Peut-on assurer sa moto auprès d’une compagnie d’assurance pour auto ?

Assurer sa moto auprès d’une compagnie d’assurance automobile est tout à fait envisageable. Certaines compagnies proposent des assurances combinées auto-moto, tandis que d’autres offrent des contrats spécifiques pour les motos. Pour les propriétaires de véhicules à la fois auto et moto, regrouper leurs contrats auprès d’une compagnie d’assurance auto présente des avantages pratiques, en plus de potentielles réductions sur les tarifs.

Cependant, il est important de noter que les assurances auto-moto peuvent ne pas offrir une couverture intégrale pour les deux types de véhicules, et que les primes peuvent être soumises à des périodes spécifiques. Pour trouver la meilleure offre, il est recommandé d’utiliser un comparateur d’assurance auto-moto pour obtenir des devis et de souscrire à une assurance moto si nécessaire.

Faut-il une assurance pour une moto qui ne circule pas ?

L’assurance des motos qui ne sont pas en circulation reste obligatoire. Même lorsqu’elles sont stationnées dans un parking, un sous-sol ou un garage, les motos hors d’usage peuvent représenter un risque de dommages, comme les incendies. Souscrire une assurance minimale telle que l’assurance au tiers, l’assurance saisonnière ou l’assurance garage mort permet de respecter la législation et d’éviter toute infraction.

Dans quel cas il n’est pas nécessaire d’assurer sa moto ?

La seule situation où une moto n’a pas besoin d’être assurée est lorsqu’elle est hors d’état d’utilisation. Dans ce cas, ses roues doivent être retirées, son réservoir d’essence vidé et sa batterie déconnectée.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pouvez aussi découvrir

Laissez un commentaire