Que faire quand le message ‘défaut moteur : faites réparer le véhicule’ s’affiche ?

publié par Stephane
0 commentaire
Que faire quand le message 'défaut moteur : faites réparer le véhicule' s'affiche ?

Lorsque le message “défaut moteur : faites réparer le véhicule” s’affiche ou que le voyant moteur s’allume sur le tableau de bord, l’inquiétude peut vite envahir l’esprit. Le véhicule a-t-il un sérieux problème moteur ? Est-ce seulement un message transitoire ou une alerte anodine ? Doit-on aller directement au garage ? Plusieurs interrogations passent par l’esprit un éclair de seconde. Cet article vous propose des solutions et des conseils lorsque le message “défaut moteur” apparaît sur votre écran.

1- N’ignorez pas le message

Bien qu’il ne s’agisse pas de s’affoler ou de s’inquiéter, l’erreur à ne pas commettre est d’ignorer ce message, surtout si le véhicule continue de rouler malgré l’apparition de ce dernier. En effet, lorsque le message “défaut moteur : faites réparer le véhicule” apparaît, cela veut dire que l’ordinateur de bord, a détecté une situation incohérente relative soit directement ou indirectement au fonctionnement du moteur. Il faut alors s’assurer du problème et y apporter les attentions qui s’imposent afin de ne pas endommager prématurément le moteur de votre automobile.

2- Faites une vérification de l’état des défauts

2- Faites une vérification de l’état des défauts

Sur certains modèles, vous avez la possibilité d’effectuer un premier niveau de checking. Il consiste à vérifier l’état des défauts en utilisant le bouton d’entretien. Ce bouton se trouve très souvent du côté gauche du tableau de bord. Dès que vous activez le bouton d’entretien, ce dernier affichera l’état des défauts en plus du prochain entretien. Si vous avez un peu de chance, il pouvait s’agir que d’un message transitoire, dans ce cas, l’écran affichera : “aucun défaut”.

3- Faites passer à la voiture un diagnostic

Pour avoir le cœur net sur la situation à l’origine de ce message d’alerte, vous devez faire un diagnostic du véhicule. Pour cela, amenez la voiture chez un professionnel compétent. Ce dernier pourra, à partir d’un diagnostic visuel ou auditif, vous situer sur d’éventuels problèmes moteurs existants. Si la voiture ne démarre plus, appelrez le garage le plus proche.

Le diagnostic visuel consiste à vérifier l’état de certaines pièces extérieures qui sont indispensables au bon fonctionnement du moteur. En effet,

  • un câble déconnecté ou mal branché,
  • une corrosion sur une pièce,
  • une courroie défaillante,
  • les niveaux de fluides bas,
  • une fuite au niveau des joints, sont autant de situations qui peuvent affecter le bon fonctionnement du moteur.

Le diagnostic auditif consiste de la part d’un professionnel aguerri à écouter le bruit du moteur en marche. Cela lui permet de déceler des bruits anormaux, témoins d’un problème ou dans le fonctionnement du moteur.

Il faut également noter que pour un diagnostic complet et efficace, vous pouvez utiliser un scanner ou une valise de diagnostic. Ce dernier permet d’effectuer une analyse complète des différents systèmes de votre voiture et de faire ressortir toute la liste des problèmes qui l’affectent.

4- Réparez le véhicule

4- Réparer le véhicule

Après le diagnostic du véhicule, lorsque les problèmes à l’origine du message d’alerte sont identifiés, vous devez passer à la réparation de votre véhicule. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez faire appel à votre garagiste personnel ou amener la voiture chez un cessionnaire agréé. Il faudra aussi retenir qu’un entretien régukier des systèmes du véhicule parmet d’éviter l’apparition de ces défauts.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Vous pouvez aussi découvrir

Laissez un commentaire